Slider 04

 

Quelques personnalités se sont exprimées au sujet du recyclage du plastique

 

Renat Heuberger  

«5% des émissions suisses de CO2 sont produites dans les usines d'incinération des déchets. Où nous recueillons les plastiques séparément, nous pouvons recycler les matières recyclables à forte intensité de ressources et recyclés pour les nouveaux produits. En plus de la collection de PET séparé avec succès de longue date du sac de collecte de matière plastique InnoRecycling ouvre quantité supplémentaire, les potentiels écologiques précédemment inexploitées. Il est la meilleure alternative à l'incinération des emballages plastiques dans les usines d'incinération. InnoRecycling aide à réduire les émissions de CO2 et de fermer les cycles matériels
Renat Heuberger, PDG South Pole Group, Suisse environnement 5/2017, page 8: «Plastiques ménagers - trop beau pour brûler»

     
Markus   «Matières plastiques brûlent plutôt que les générations recyclage nous voler signifie l'avenir non seulement les ressources mais les imposent en plus ni notre impact environnemental Notre initiative.  «Retour vers le futur» pour le recyclage des plastiques des ménages a reçu le Prix suisse de l'éthique en 2015 et le Prix de Zurich Klimapreis 2014 excellent.»
Markus Tonner, PDG InnoRecycling AG, klimafreundlich Schweiz 2016
     
  «Depuis des années, la Suisse est championne du monde en matière de collecte des déchets. Elle est cependant aussi la première productrice de déchets au niveau européen. Par rapport à l'UE, nous générons deux fois plus de déchets par habitant, soit 700 kg par an, un record à l'échelle européenne. 15 pour cent des déchets ménagers sont en plastique. Il s'agit de pots de yogourt, de barquettes de viande, d'emballages de plats préparés, de tubes, bouteilles, enveloppes ou plats et tout cela aboutit tout simplement à l'incinérateur.»
Doris Leuthard, conseillère fédérale et ministre de l'environnement, lors du Conseil des États portant sur la révision de la loi sur la protection de l'environnement, Tagesanzeiger du 25/11/2014
     
Bild7  

«L'initiative green plastics porte sur trois plans. Il s'agit de préserver les ressources naturelles en amont comme en aval, d'apporter des avantages économiques aux acteurs impliqués, notamment par la réduction des coûts et, enfin, de produire des effets positifs sociaux en créant de nouveaux emplois. Tout ceci exige des efforts considérables qui peuvent cependant se révéler extrêmement porteurs pour l'ensemble de la population suisse sur le long terme. Soutenez cette initiative et aidez-nous à développer ce concept en voie d'élaboration.»
Prof. Dr. Wolfgang Stölzle, chaire de gestion de la logistique à l'Université de St-Gall Accompagnement scientifique pour le projet de concept «Green Plastics - production durable de plastique en Suisse», juin 2014

   
Stark          «Nous devons préserver des ressources toujours plus rares et, dans la mesure du possible, fermer les cycles de vie des matériaux.»
Dr. Jakob Stark, conseiller fédéral du canton de Thurgovie, Thurgauer Zeitung du 18/02/2013
     
Egger   «La collecte séparée des plastiques ne présente que des avantages:
- Les ménages réalisent des économies.
- Les matériaux restent en Thurgovie et ne doivent pas être importés.
- Cela crée des emplois.
- Et surtout, l'environnement y gagne.»

Kurt Egger, interpellant « Recycler le plastique », affaire du Grand Conseil du 03/12/2014, conseiller cantonal Verts pour le canton de Thurgovie
     
Geiselhart

«Le recyclage n'est plus seulement une option parmi d'autres, mais bien une évidence: En tant que fournisseur de matière première, je le vois comme un pilier fondamental de notre économie nationale.»
Patrik Geisselhardt, directeur de SwissRecycling, organisation faîtière des organismes de recyclage PET-flash, février 2013

   
monteil michel  

«Recycler les déchets en plastique au niveau national a du sens.»
Dr. Michel Monteil, chef de la division Déchets et matières premières de l'OFEV, dans un reportage d'Einstein, sur la SRF, 27/09/2010

     
braungart   «Dans la nature, il n'y a pas de notion de déchet. Nous sommes les seules créatures à en produire. La nature ne produit que des nutriments. Le concept de «déchet» est faux. Il ne s'agit donc pas de le valoriser par la suite, mais bien de l'envisager autrement dès le début. Il faut donc mettre en œuvre des cycles où il n'y a pas de déchets, mais uniquement des nutriments réutilisables.»
Prof. Dr. Michael Braungart, fondateur et directeur d'EPEA Internationale Umweltforschung GmbH
     
Bosshart  

«La réflexion sur l'élimination et la valorisation durable d'un produit doit intervenir dès l'acquisition des matières premières qui serviront à le fabriquer. C'est le seul moyen de les recycler par la suite dans le respect de l'environnement, mais aussi des considérations économiques.»
Dr. David Bosshart, CEO de l'Institut Gottlieb Duttweiler GDI

     
Piccard  

«Le recyclage est une manière efficace de lutter contre le gaspillage des matières premières et de préserver les ressources de notre planète.»
Bertrand Piccard, scientifique et aventurier
http://www.ich-trenne.ch

   

   

«Cela fait un mois que nous trions régulièrement nos plastiques. Ce sont nos voisins qui nous ont parlé du recyclage des déchets en plastique. Depuis, nous voyons de plus en plus de gens dans notre entourage intéressés et séduits par ce principe.»
Hanna Werner de Winterthour

     
   

«Oh, génial! Je suis absolument ravie qu'il soit désormais possible de collecter les déchets ménagers en plastique. Cela fait des années que je me demande quand cela arrivera. De nos jours, presque tous les emballages sont en plastique. C'est dommage.»
Angela von Halle de Wil

     
   

«Dans notre famille, nous trions les plastiques ménagers. Cela ne nous coûte rien, mais cela réduit visiblement le volume de nos ordures.»
Lorenz Keller d'Amlikon-Bissegg

     
   

«J'aimerais vraiment recycler mes déchets plastiques. Puis-je commander des sacs de collecte des plastiques chez vous?»
Adrian Aksoylu de Elgg